traitement
Traitement des bois de charpente et solivage

Traitement des bois de charpente et solivage

Le traitement des bois de charpente est l’essence même de l’entreprise.

Depuis 1977, nous traitons les bois intérieurs et extérieurs des maisons et bâtiments contre les insectes à larves xylophages. La lutte contre les vrillettes, capricornes, termites, hespérophanes et lyctus se traitent efficacement selon des prescriptions techniques strictes.

Ces prescriptions nous sont données par notre organisme de contrôle, le FCBA.

En effet, detec-bois est certifié CTBA+, ce qui garantit à nos clients une prestation sérieuse et pérenne.

De plus, nous traitons les sols, murs et bois contre les champignons lignivores.

Le traitement des bois dans une maison ou un appartement permet de protéger les bois contre les insectes à larves xylophages (vrillettes, capricornes, termites, lyctus, hesperophanes…). Cela concerne les bois de charpente, les avant-toits, les poutres et solives.

Les solutions de traitement s’adaptent aussi aux parquets massifs, aux escaliers en bois et aux meubles

Après un ponçage méticuleux, les parquets sont traités, puis à votre convenance, une vitrification ou un vernis peut être posé. Nous protégeons également vos meubles par un procédé totalement écologique.

Les équipes de detec-bois se tiennent à votre disposition au plus près de chez vous pour des conseils ou un devis gratuit.

Rendez-vous sur la page Contact

Les insectes xylophages

Le capricorne des Maisons

Il s’attaque aux essences résineuses

La ponte : 20 à 100 oeufs.
Larve : développement larvaire de 3 à 5 ans.
L’insecte adulte : 10 à 20 mm de long, couleur noire, sortie de juin à août, ne vit que de 3 à 4 semaines, vole sur des distances courtes.

TRÈS RÉPANDU EN FRANCE

Indices de présence

Trous de sortie : ovales, 6 à 10 mm
Galeries : s’étendent jusqu’à la périphérie de l’ouvrage
Vermoulures : cylindre de sciure

Le capricorne des feuillus

L’hespérophane s’attaque aux essences feuillues (chêne, hêtre…)

Larve : développement larvaire minimum de 2 ans, pouvant aller jusqu’à 6 ans.
L’insecte adulte : 13 à 24mm de long, de couleur brun rouge, sortie mai à août, ne se nourrit pas.

TRÈS RÉPANDU EN FRANCE

Indices de présence

Trous de sortie : ovales, 8 à 13mm
Les galeries : de section elliptique, ramifiées, parallèles au fil du bois, parois striées par les mandibules.
Vermoulures : cylindre de sciure compressée d’1mm

La grosse vrillette

Elle s’attaque particulièrement aux bois (feuillus et résineux) qui ont déjà subi une dégradation par un champignon de pourriture cubique ou fibreuse, donc à un taux d’humidité supérieur à la normale.

L’insecte adulte : 5 à 7 mm de long de couleur brun foncé, apparaît entre avril et mai, vit de 1 à 10 ans.

TRÈS RÉPANDU EN FRANCE

Indices de présence

Trous de sortie : circulaires de 2 à 4 mm
Galeries : circulaires
Vermoulures : granuleuses en forme de lentille de 1mm de diamètre

La petite vrillette

Elle s’attaque aux bois feuillus et résineux.

L’insecte adulte : 3 à 5 mm de long, sort entre mai et septembre, vit de 1 à 4 ans.

TRÈS RÉPANDU EN FRANCE

Indices de présence

Trous de sortie : circulaires de 1 à 3 mm
Galeries : circulaires
Vermoulures : amas de vermoulure finement granuleuses à la surface du bois

Le lyctus

Deux espèces en France. Le bois doit constituer une source de nourriture suffisante, c’est-à-dire être riche en amidon (châtaignier, chêne, frêne, et tous les bois tropicaux feuillus constituent ainsi des cibles privilégiées pour le lyctus). Cet insecte infeste plus souvent le bois dans ses premières années d’utilisation du fait de la disparition progressive de l’amidon.

L’insecte adulte : 2.5 à 6 mm de long, apparaît entre avril et septembre, vit de 8 à 12 mois.

TRÈS RÉPANDU EN FRANCE

Indices de présence

Trous de sortie : circulaires de 1 à 2 mm
Galeries : circulaires
Vermoulures : petits cônes de vermoulure très fine, aspect fleur de farine

detec-bois traite les bois intérieurs et extérieurs des maisons et bâtiments contre les insectes à larves xylophages. Les vrillettes, capricornes, termites, hespérophanes et lyctus se traitent  efficacement selon des prescriptions techniques strictes du FCBA.

D’autres insectes xylophages moins répandus ou nidificateurs, peuvent faire des dégâts dans les bois d’œuvre.